mercredi 25 mars 2009

Keri Hilson/ In a perfect World



RING THE ALARM ! Ceci n’est pas un exercice !

En effet, Keri vous a assez exercé et pour être tout à fait précise elle nous a assez fait rire surtout.

Tout pousse l’individu lambda ou plutôt l’individu conscient à fuir devant cet LP, mais je suis assez courageuse et sans doute la plus têtu de la rédaction (est-ce que Ice s’embête avec Castelbajac ?), c’est pourquoi j’ai décidé de laisser aller ma curiosité et surtout ma méchanceté, car au fond je savais très bien que j’allais la bitcher Keri.

Quand je dis que tout pousse à fuir, je pense avant tout à cet immonde cover ! In a infect world est le premier titre qui me vient à l’esprit. Vraiment dans un monde parfait aucune maison de disque n’autoriserait l’utilisation d’une telle photo… Dans un monde parfait personne ne voudrait avoir l’air d’avoir de la cellulite alors que l’effet rechercher est plus de l’ordre du Crazy Sexy Cool

In a perfect World, Keri aurait la fiercitude que tout le monde attendait depuis The Way I are et surtout depuis les nombreux hits auxquels elle a participé avec sa team de songwitters et producteurs, The Clutch (Gimme More de Britney , Ice Box de Omarion, Wait a Minute des Pussycat D .)

In a Infect World, Keri est obligée de repousser son album tellement de fois que ça devient le sujet de railleries de tous les blogs anglophones.

Mais le pire reste le remix Turnin me on, un coup de pub tellement naze qu’il s’est retourné contre l’initiateur. Mais Keri a eu ce qu’elle désirait, elle a fait parler d’elle en bon ou en mal les deux dernière semaines avant la sortie de l’album …

Je rappelle les faits, ce remix serait beef contre Beyoncé et Ciara … Qu’elle idée quand on connait le potentiel de Stanisme de ces deux chanteuses ! Franchement, qui pourrait se vanter d’avoir autant de Stans féroces que Beyonce Knowles et Ciara ?

Alors faire une diss contre ces deux-là, c’est surtout perdre des potentiels acheteurs dans les fanbases impressionnantes de ses deux chanteuses.

Autant dire qu’il n’y a rien eu de parfait dans le monde de Keri, ses deux dernières années, mais c’est pour cela avant tout qu’elle intéresse, parce qu’elle s’est battue pour l’imposer son In a perfect World, là ou Nicole Swerzinger a laissé tomber au bout de deux flops, Keri à sorti deux singles avant de faire son premier top 10 avec Turnin me on.

Acharnement, est le mot que vous cherchez.

C’est donc avec curiosité que j’ai écouté Perfect World, et des les premières chansons j’ai réalisé que m’a curiosité avait été satisfaite il y a bien longtemps …

Après une superbe introduction, produite par Timbo et Danja ou Keri démontre un flow impeccable, tout ce qui suit a déjà leaké ces derniers mois et si comme moi vous avez l’habitude de faire le tour de la blogosphère, pour voir ce qui ce fait de nouveau vous ne découvrirez rien de nouveau en écoutant Perfect World. C’est clair que cela m’apprendra, mais ce n’est pas tout, les pistes sont toutes d’un conventionnel !

Commençons par le premier single, pop/r&b typique, Energy est la pire chanson à sortir en premier single, un peu comme le T Shirt de Shontelle, ça veut dire« Ne vous inquiétez pas, je ne dérangerait en aucun cas vos oreilles en vous proposant quelque chose de plus poussé », on reste dans une zone de confort qui est frustrante pour qui plaçait de gros espoir en Keri.

Sans parler du fait qu’on puisse associer la plupart des chansons a des hits sortis il y a quelques années, un peu comme avec l’album de Rihanna, d’ailleurs Knock You down à la même vibe que son Live Your Life le single de T.I .

Make Love prod de Polow a sans concertation rappelé à tout le monde sur Toya’s World, Like You’ll never see me again d’Alicia Keys , nous avons tous sorti la même référence contrairement à Knock You Down ou j’étais la seule (je dois avoir une oreille bizarre)…

Intuition est une version accélérée de What Goes Around , d’ailleurs Timbo ne semble pas se remettre de ce titre parce que tous le monde y a droit , Rehab en est la preuve . Mais le son reste efficace et plaira aux radios et aux fans de la récidive habituelle de Tim.

Le titre de joke de l’album revient encore à une prod de Timbo , Slow Dance, WTF ? Pourquoi ne pas tout simplement reprendre Promise ? Même son étrange, changement saccadé dans la mélodie ; c’est une copie presque conforme.

ATL vous me direz ! Les sons de l’album varient entre les sons copies conformes, les suites de hits de ses dernières années et les sons bien South ou Keri tente de prétendre au titre de nouvelle reine d’Atlanta.

Je ne parlerais pas de Change Me ou Keri s’associe à Akon aka Right nanana.

Les prods de Danja Knock You Down et Get Your money Up en featuring avec Trina et Keyshia Cole, sont vraiment intéressantes. Mais Knock aurait pu largement se passer de Ne-yo, le son devient trop long et perd ainsi tout son potentiel catchy, Kanye et Keri auraient suffit avec leur excellente tension sexuelle. Mais c’est la quantité et les noms prestigieux qui ont pris le dessus.

J’aurais été personnellement comblée d’avoir plus d’EhEHEH dans Return The Flavor. Sérieusement ce son est excellent et même les Eeheheh qui rappellent le traumatisme Umbrella ne m’ont pas insupporté. Après tout laissons leur croire qu’il sont cool a tous dire Eeheheh .

Le monde parfait de Keri est parfois infect, parfois agaçant, parfois ridicule mais il n’en reste pas moins un bon et efficace début. Keri n’a pas encore trouvé ce qui fera la différence, le it-factor, mais elle n’en reste pas moins une songwritter talentueuse et une véritable chanteuse ce qui se fait rare aujourd’hui. Des sons comme Return The Flavor, Alienated et Intuition sont là pour relever le niveau. Sa voix est vraiment intéressante et se distingue des standards du r&b féminin.

C’est ce genre qui souffre le plus de cette récession musicale, les artistes féminines peinent a se distinguer les unes des autres . Certaines choisissent le cross over comme solution et l’electro/dance semble être la seule alternative, Keri a au moins le mérite de se mettre a l’écart de se phénomène.

Contenu Fierce : Intro, Return the Flavor, Alienated, Knock you Down, Intuition


Note : FFFFF


6 commentaires:

  1. Excellente Critique sinon pour moi cet album ne mérite pas la moyenne (mauvais!!!!!)

    RépondreSupprimer
  2. Merci ! C'est clair qu'il est pas fameux mais j'ai noté en fonction de ce que j'entendais en ce moment et c'est pas le pire !

    RépondreSupprimer
  3. Tu as raison, pourquoi irai-je m'embêter avec Castelbajac alors qu'il y a tant de créateurs talentueux ?

    =)

    RépondreSupprimer
  4. Lol T'as vu la spéciale dédicace !

    RépondreSupprimer
  5. I recently came accross your blog and have been reading along. I thought I would leave my first comment. I dont know what to say except that I have enjoyed reading. Nice blog. I will keep visiting this blog very often.


    Ruth

    http://ramupgrade.info

    RépondreSupprimer